Une nouvelle Pentecôte?

Le cardinal Suenens – soutenu par le zèle apostolique de Veronica O’Brien – a rêvé d’une “nouvelle Pentecôte”. Pendant qu’il était en train d’écrire son livre sur Une nouvelle Pentecôte? le Cardinal fit la connaissance du Mouvement charismatique naissant. Le titre du livre de Kevin Ranaghan, Catholic Pentecostals, a été reconnu par Veronica comme assez original et prometteur. Le pentecostalisme classique, en effet, n’était guère le pentecostalisme avec suspicion. Le Cardinal s’est demandé si ce Mouvement charismatique dans l’Église  catholique était bien la nouvelle Pentecôte pour laquelle Jean XXIII avait prié. Après de nombreux contacts et d’amples consultations le Cardinal a risqué le saut et s’est profilé comme Cardinal protecteur de ce Mouvement.

Rome 1975 – Conférence internationale du Renouveau Charismatique

 

Le Cardinal a rêvé d’un Renouveau charismatique de toute l’Église. Cet espoir ne s’est pas tout à fait réalisé, comme le Cardinal a dû le reconnaître. Le Renouveau dans l’Esprit a cependant réalisé un nouvel élan spirituel dans l’Église  dont les fruits ne peuvent pas être perdus. Une spiritualité qui était en même temps portée par une solide piété mariale et qui était animée par le souffle de l’Esprit est apparue au Cardinal comme un moyen de promouvoir la nouvelle évangélisation, suscitée par le pape Jean-Paul II.

ʺAujourd’hui encore, le Christ naît de Marie et de l’Esprit Saintʺ était un thème développé par le Cardinal dans toutes ses publications et allocutions. L’apostolat FIAT est né pour mettre à la disposition de tous les chrétiens les trésors de cette spiritualité. Cette spiritualité se voulait inspirée par l’Esprit Saint unie à Marie et vraiment apostolique.

La création de “groupes ou cellules Cénacle”  où des “chrétiens nouveaux” pourraient prier ensemble et agir ensemble, inspirés par cette spiritualité, a donc été un premier but des fondateurs de FIAT. (cf. livret On ne peut pas être chrétien seul).