Tout le monde est appelé à témoigner! – Cardinal Suenens



Tout le monde n’est pas appelé à cette mission d’évangéliste, mais tout le monde est appelé à être témoin personnel, à dire ‘l’espérance qui est en lui’, comme le demandait Saint Pierre. Et cela jaillit de la vie elle-même, du souci d’être ‘partout et toujours’ dans les petites ou dans les grandes circonstances révélateur de l’Evangile vécu au quotidien.

On nous demande de ne pas parler, de ne pas confesser l’Evangile dans le monde d’aujourd’hui parce que, dit-on, notre monde n’est pas prêt à en écouter le Message.

A quoi il faut répondre d’abord que le message de l’Evangile est tel que nul n’a jamais été prêt à l’entendre comme source rédemptrice du Fils unique de Dieu et notre déification en Lui dépasse tout ce que l’œil a vu et l’oreille entendu, tout ce qui dépasse nos plus audacieuses espérances.

L’Evangile nous montre comment Jésus appelle ses premiers disciples; d’un mot bref: ‘suis-moi’, et ils laissent là leur père, leur barque, leur table de percepteur d’impôts.

L’appel du Seigneur, adressé à chacun de nous, est varié, nuancé dans l’approche, mais radical pour le fond. Avant d’accepter l’aventure de l’amour de Dieu, voyons ce que cet appel comporte de la part de Dieu.

 

Lire plus:

Suenens, L.J., Le chrétien au seuil des temps nouveaux