Mille et une manières de donner la tendresse



Je ne vous parlerai que de cette ‘une’ manière.

Quand naît le désir de donner de la tendresse à l’infini, nous nous heurtons à nos limites, que ce soit la pudeur, la timidité, une certaine maladresse qui va justement blesser l’autre, etc…

Une émouvante histoire lue un jour par hasard , il y a plus de 20 ans, dans un journal “Dimanche”, publié en Belgique, m’est restée marquée dans le cœur.

Quel en fut l’auteur, je ne le sais plus.

… Il s’agissait d’une petite fille qui, je crois, en vue de l’anniversaire de son papa, lui demanda de bien vouloir lui acheter du papier cadeau. Le père rechignait un peu, trouvant  que c’était une dépense inutile. Comme elle insistait, il finit malgré tout par lui en acheter.

Le jour venu, la petite fille, toute fière, offrit son cadeau à son papa.

Dans le bel emballage, il y avait une boîte et dans la boîte…. rien en vue.

Le papa gronda alors sa fillette à cause de ce gaspillage de papier et de l’argent familial.

L’enfant, un peu triste, lui expliqua que dans la boîte, elle avait mis tous les baisers qu’elle désirait offrir à son papa et qu’il n’aurait qu’à ouvrir chaque jour la boîte pour en recevoir tout plein.

Cette touchante histoire racontée par le papa se terminait par le décès de la petite quelques temps après….

Le papa comprit alors pleinement la valeur de sa boîte à baisers, la boîte à tendresse de son enfant. …

 

Et si Dieu nous invitait à ouvrir la boîte à tendresse qu’il veut  nous donner à l’infini ?

 

S. d. V.