Faire nous même

Faire nous-mêmes ce qu’il fait



Saint Léon le Grand

Bien-aimés, si nous comprenons à la lumière de la foi et de la sagesse les débuts de notre création, nous découvrirons que l’homme a été fait à l’image de Dieu (cf. Gn.1, 27) pour imiter son auteur et que notre dignité naturelle consiste en ce que la ressemblance de la bonté divine brille en nous comme en un miroir. Cette ressemblance, la grâce du Sauveur la restaure tous les jours en nous, car ce qui est tombé dans le premier Adam est relevé dans le second.

Or le motif de notre restauration n’est autre que la miséricorde de Dieu ; nous ne l’aimerions pas s’il ne nous avait aimés le premier (cf. 1 Jn.4,19) et n’avait, par la lumière de sa vérité, dissipé les ténèbres de notre ignorance. C’est pourquoi, en nous aimant, Dieu nous restaure à son image et, afin de trouver en nous la ressemblance de sa bonté, il nous donne le moyen de faire nous-mêmes ce qu’il fait ; il allume, en effet, le flambeau de nos intelligences et nous enflamme du feu de son amour, pour que nous l’aimions, et non seulement lui, mais aussi tout ce qu’il aime.

Saint Léon le Grand (†461), pape et docteur de l’Église, a largement contribué à formuler contre les hérésies la doctrine chrétienne de l’Incarnation.

© Magnificat
N°326 – janvier 2020, p. 135.