En paroles et en actes ….



Chers amis de FIAT,

En voyant la manière dont certains hommes politiques prennent la parole,  il y a de quoi s’inquiéter, e.a. de par leur brutalité. Il en va de même dans d’autres domaines comme le sport, par exemple.  La presse nous révèle un manque d’honnêteté, de la corruption, de la violence, etc. Tout cela fait la lie à la violence, aux émeutes, voire à la guerre contre lesquels nous sommes invités à lutter de toutes nos forces. Lors du colloque à l’occasion des 50 ans de la Communauté Sant Egidio, un des orateurs, parlant de la guerre, s’exprimait ainsi: « La guerre est la mère de la pauvreté ».

De plus en plus, l’effacement des normes est hallucinant, et le débat est difficile; en effet, les normes de référence sont tellement différents les uns des autres. . De plus, que l’on soit homme ou femme,  jeune ou adolescent, il est devenu très difficile de s’exprimer sur ce sujet dans un groupe et encore plus difficile de ramer à contre-courant. Qu’il nous suffise d’évoquer le thème de l’accueil des réfugiés.

 

Aller vers l’autre en pleine confiance

Les Droits de l’homme ainsi que ceux de l’enfant, tels que promulgués par les Nations Unies, nous livrent d’importantes orientations mais ils ne dénoncent pas les attitudes négatives au plan individuel telles que : tu ne mentiras pas, tu ne voleras pas, tu ne tueras pas, tu ne briseras pas ta promesse de fidélité au mariage, …
Pourtant c’est en refusant ces attitudes négatives que la vie au foyer, en famille, entre amis ou à l’intérieur des communautés de vie, prend le chemin du bonheur, de la joie et de l’amour.
C’est ainsi qu’encore jeune, j’estimais l’importance de la communauté chrétienne : elle offre une attitude de références de base issues des Saintes Ecritures et cela permet justement que chaque personne puisse aller en pleine confiance vers les autres. C’est vital pour une société!

 

Libération et bonheur s’accompagnent

Nous étions et nous sommes toujours confrontés à la tentation de colorer – ne fût-ce très peu – en dehors des lignes. Ici aussi l’Évangile nous propose un chemin; un chemin sur lequel Jésus Christ nous a précédés. En plus, l’Esprit Saint qui nous donne la force pour parcourir le chemin de vérité et d’amour. Certes, ce n’est pas facile, et parfois la marche sur ce chemin est parsemée de souffrances. Pourtant, c’est un chemin de libération et de joie ressenties en profondeur. Libération et bonheur s’accompagnent.

 

En paroles et en actes, toujours et partout

La prière FIAT – que le cardinal Suenens nous a laissés – nous propose « d’être chrétien en paroles et en actes, toujours et partout ». Cette prière nous a aidés, à nous ouvrir toujours plus envers les pauvres, les malades, les étrangers.

La prière FIAT est une introduction au chapelet FIAT, qui ensemble sont un véritable cadeau. Marie nous aide – et qui pourrait faire mieux – à nous unir à Jésus Christ. La vie de Marie était un exemple de courage et d’humilité, tous deux tellement importants si nous désirons par notre engagement en tant que chrétiens participer à la mission de l’Eglise.

Le livret « Agir sa prière » du cardinal Suenens approfondit la prière FIAT et le chapelet FIAT (voir: www.associationfiat.com).

 

 

Pour l’équipe de rédaction
Roger