De New Age à Jésus



En quête de spiritualité, Sophie se tourne vers le New Age et le bouddhisme. Ces philosophies ne tenant pas compte de ses fragilités, elle se tourne vers le christianisme et demande à Dieu de se manifester dans sa vie…

Issue d’une famille de culture catholique, je trouvais que la figure du Christ était très captivante. J’étais même attachée à l’Evangile. Je cherchais des personnes qui voulaient vivre comme Jésus mais je n’en trouvais pas. Un jour, je décide de mettre fin à cette quête, par peur de perdre mes amis si je dis que je suis chrétienne. Et je me suis mise à m’interroger sur la philosophie New Age, le bouddhisme et les réincarnations.

Je me suis mariée, on a eu trois enfants et j’aspirais toujours à améliorer ma vie mais un jour j’ai senti que la philosophie New Age ne me proposait plus rien pour m’aider. Ma fragilité n’était pas reçue. Dans ces philosophies, il faut être parfait pour réussir et je n’y arrivais pas. Et du coup un jour, dans mon cœur une prière est venue, elle s’est dite malgré moi : « Seigneur, si tu existes, vraiment il va falloir que tu me montres, et tu as dit que tu avais un plan d’amour pour moi, alors je veux voir ça. Tu as dit que tu voulais nous donner la vie en abondance, je veux la vie en abondance mais je ne comprends vraiment pas comment tu veux faire. » A ce moment-là, deux voix intérieures ont résonné dans mon cœur. L’une m’invitait à aller à la messe, alors que l’autre m’y freinait et tentait de me raisonner : pourquoi tout d’un coup vouloir aller à la messe ? Me revient alors le souvenir qu’à la messe il y a la lecture de l’Evangile. Peut-être qu’une phrase de l’Évangile me parlera. J’y suis donc allée. Et ce n’est pas une phrase que j’ai entendue, c’est toutes les prières : « Seigneur prends pitié » avait un sens, le « Gloire à Dieu » m’ouvrait le Ciel. La moindre phrase était une lumière, donc mon corps pleurait mais j’étais aux anges. Pour moi c’était évident qu’il fallait qu’il y ait une continuité, donc je suis allé voir mon curé qui m’a proposé de suivre le Parcours Alpha. Ce fut bouleversant. J’ai trouvé la cohérence que je cherchais à l’époque chez les chrétiens. Je me suis rendue compte qu’elle était possible. J’ai trouvé une grande paix et de quoi me nourrir spirituellement et intellectuellement.

Je trouve énormément d’intérêt à vivre ma foi aujourd’hui, elle a toujours du sens pour ma vie. Ma foi m’aide dans mes relations avec mon mari et mes enfants. Cette conversion a eu lieu il y a 13 ans et j’ai encore beaucoup de choses à approfondir, à vivre. La vie est belle parce qu’elle n’est pas finie !

 

Source : https://decouvrir-dieu.com/ddmv_tem/sophie/
Découvrir plus du projet ‘Découvrir Dieu’: https://decouvrir-dieu.com/