Confinement en famille

Confinement en famille



Une vie spirituelle augmentée

© Famille chrétienne

Comment vivre le confinement en famille ? “Famille chrétienne” nous donne quelques témoignages sur la vie familiale en ce temps ‘extraordinaire’.
Privées temporairement de messe et d’activités paroissiales, les familles ont renoué avec leur vocation “d’église domestique”. Une redécouverte qui révèle en retour leur besoin vital des sacrements.


Ce fut pour elle comme une évidence. Devenu ‘institutrice’ par la force des choses comme de très nombreux parents, Mathilde a profité de sa ‘nouvelle salle de classe’ pour inaugurer une prière familiale du matin. Désormais, au début de chaque journée, devant une statue de la Sainte Famille et une croix réalisée par les petites mains de la maison, parents et enfants se réunissent pour ‘réciter une dizaine, lire l’Évangile du jour ainsi qu’une page de la bible illustrée pour les enfants’. Ce rituel a été mis en place dès le début du confinement, ‘alors qu’en temps normal, nous n’avions pas le temps de prier avant de partir pour le travail ou à l’école’. Louange, chapelet, bénédicité, banderole pour les Rameaux, offices de la Semaine sainte sur écran… Ils sont loin les premiers jours du confinement où parents et enfants se demandaient comment ils allaient vivre leur foi sans messe ni activités spirituelles extérieures.

Le temps de trouver leurs marques et les familles ont redoublé d’imagination pour déjouer l’aporie spirituelle. Elles sont plusieurs à témoigner de cette vie de prière augmentée. C’est le cas de Raphaël, installé dans la région de Tours, qui a converti ses enfants au chapelet familial. ‘Chaque soir, nous nous retrouvons dans l’oratoire aménagé il y a deux ans dans un garage inoccupé. Nous avons dit aux enfants que le monde avant besoin de notre prière’. Cette pratique, déjà bien ancrée dans la vie du couple, a été acceptée sans rechigner les enfants, ‘signe qu’ils ont pris conscience de la gravité de ce temps.’

© Famille chrétienne
Extrait de Famille chrétienne (n° 2206), avril 2020, pp. 32-33.

Le chapelet FIAT, reçu par Veronica O’Brien, peut être un moyen idéal pour débuter la prière au sein de nos ‘églises domestiques’, dans nos familles.
Lire plus sur le chapelet FIAT.

Chapelet FIAT avec livret ‘Agir sa prière’

5,90 euro

Voir boutique