Annoncer la Bonne Nouvelle

Annoncer la Bonne Nouvelle demande beaucoup d’écoute



Notre temps doit être toujours davantage le temps d’une nouvelle écoute de la Parole de Dieu et d’une nouvelle évangélisation. Redécouvrir le caractère central de la Parole divine dans la vie chrétienne nous fait retrouver aussi le sens le plus profond de ce que le pape Jean-Paul II a rappelé avec force : continuer la missio ad gentes.

Benoit XVI

L’évangélisation

En effet, le pape Jean-Paul II demande avec force de continuer et d’entreprendre la nouvelle évangélisation, surtout dans les pays où l’Évangile a été oublié ou souffre de l’indifférence du plus grand nombre en raison d’un sécularisme diffus.
Plus nous saurons être disponibles à la Parole divine, plus nous pourrons constater que l’Esprit du Seigneur continue de répandre ses dons sur l’Église afin que nous soyons conduits à la vérité tout entière, en nous ouvrant le sens des Écritures et en faisant de nous des messagers crédibles de la Parole du salut.

Une joie profonde

L’annonce de la Parole crée la communion et apporte la joie. Il s’agit d’une joie profonde qui jaillit du cœur même de la vie trinitaire et qui se communique à nous dans le Fils. Il s’agit de la joie, comme don ineffable, que le monde ne peut donner. On peut organiser des fêtes, mais pas la joie. Selon l’Écriture, la joie est un fruit de l’Esprit Saint (cf. Ga 5,22), qui nous permet de pénétrer dans la Parole et de faire en sorte que la Parole divine entre en nous en portant ses fruits pour la vie éternelle. En annonçant la Parole de Dieu dans la force de l’Esprit Saint, nous désirons communiquer aussi la source de la vraie joie, non une joie superficielle et éphémère, mais celle qui jaillit de la conscience que seul le Seigneur Jésus a les paroles de la vie éternelle.

Benoît XVI (Pape de 2005 à 2013).

© Magnificat, Édition Octobre 2019, Paris, pp. 190-191.

Lire plus sur Magnificat (Info et abonnements) :  http://francais.magnificat.net